Votre panier est vide  Votre compte

Compliments et encouragements - Café-parents du 7 mars 2015

Compliments encouragements

 

Voici le texte qui a servi de base à notre discussion lors du Café-parents du 7 mars 2015.

 

 

 

Abordons en premier lieu la signification de ces mots.

- Un COMPLIMENT est le fait d'exprimer un jugement favorable, de glorifier en attribuant spécialement une notion de perfection ou l'expression d'une approbation.

- Un ENCOURAGEMENT est le fait d'insuffler du courage, d'aiguillonner, de stimuler.

 

Pour pouvoir encourager un enfant il faut avant toute chose connecter l'enfant à nous-même. Par ses comportements inappropriés, l'enfant nous tend une main découragée. Nous pouvons la saisir pour le réorienter vers des comportements plus constructifs.

Pour cela, il nous faut nous connecter à son cœur avant d'atteindre sa tête. Le cœur et l'amour sont la base de toute bonne relation et de toute bonne écoute, et une fois que l'enfant se saura aimé et écouté malgré son attitude, il sera plus réceptif à nos paroles et nos actions.

Dreikus disait « L'encouragement est à l'enfant ce que l'eau est à la plante. Il ne peut vivre sans. »

 

 

Pour encourager un enfant il est recommandé de choisir un moment calme, en dehors du conflit où l'adulte sera prêt à donner un encouragement et l'enfant à le recevoir.

Pour encourager il est important d'utiliser le « JE » et de parler de son ressenti.

Ex : Quand le vase s'est cassé, j'étais en colère et triste parce que c'est un vase que j'aimais beaucoup.

Il est important ensuite d'écouter la version de l'enfant sans jugement, en ayant pour objectif principal de comprendre l'enfant. Il faut savoir que les enfants pourront écouter après avoir été entendus.

Un encouragement se construit à partir des forces de l'enfant et se centre sur du positif. Il faut reconnaître les progrès de l'enfant, ce sont les améliorations qui sont importantes et non le résultat final, ni la perfection.

Pour encourager, il nous faudra identifier les qualités et les compétences mises en œuvre dans le comportement et essayer d'armer l'enfant pour qu’il puisse s'en servir de façon utile et constructive. Il est important d'apprendre à l'enfant à regarder ses erreurs comme des opportunités d'apprentissages et non pas des échecs. Il est bon de lui permettre de réparer ses erreurs en le soutenant, en lui posant des questions de curiosité afin de l'aider à trouver lui-même ce qu'il doit faire.

Ex : Que peut-on faire pour que la prochaine fois rien ne se casse ? Qu'as-tu appris sur ce qui s'est passé ?

Il est essentiel, pour inciter l'enfant à entrer dans cette démarche, d'être hors de toute pression sociale. Cela permettra au parent de ne pas subir les jugements d'autrui.

On peut aussi encourager au moment du coucher, en permettant à nos enfants d'exprimer les moments heureux et triste de la journée pour eux et en partageant les nôtres.

Il est important pour encourager un enfant d'éviter la critique et d’inciter à l'auto-évaluation.

Il est important de transmettre les apprentissages et de prévenir l'enfant des changements de règles ou de fonctionnement et il est essentiel d'impliquer nos enfants dans la mise en place des responsabilités.

 

 

COMPLIMENTS :

L'enfant va faire les choses uniquement pour AVOIR DE LA VALEUR AUX YEUX D'AUTRUI. Il va travailler uniquement dans le but de plaire à ses parents ou professeurs.

L'enfant va devenir DEPENDANT DES COMPLIMENTS et ne saura pas travailler sans avoir. L'effet carotte...

ENCOURAGEMENTS :

Les encouragements permettent à l'enfant de VIVRE SES PROPRES EXPERIENCES en étant rassuré du soutien de ses parents.

Les encouragements vont contribuer à l'AUTONOMIE de l'enfant, il FERA LES CHOSE POUR LUI et pas pour les autres et par conséquent n'aura pas peur de SE LANCER DE NOUVEAUX DEFIS.

 

 

ETUDE AMERICAINE DE JANVIER 2014 publiée dans la revue PSYCOLOGICAL SCIENCES :

Cette étude montre qu'à forte dose les compliments provoquent chez l'enfant :

  • Stress
  • Peur de mal faire
  • Peur de l'échec
  • Baisse de l'estime de soi

Par contre l'étude montre qu'encourager l'enfant :

  • Lui insuffle de la FORCE et le REND CAPABLE de FAIRE
  • L'enfant fait alors pour LUI et pas pour les autres

L'enfant se sent aimé pour ce qu'il EST et non ce qu'il FAIT.

 

 

En conclusion, à long terme les compliments sont néfastes pour l'enfant et les encouragements leur permettent de s'épanouir au mieux et de devenir ce qu'ils souhaitent être réellement.

Il convient à chaque parent qui est le mieux placé car seul le PARENT connaît AU MIEUX SON ENFANT de doser entre compliments et encouragements. Et de savoir que les encouragements aident aussi énormément l'enfant lors de ses erreurs.

 

Pour finir voici quelques exemples :

 

COMPLIMENTS

ENCOURAGEMENTS

JE suis fièr(e) de toi !

Tu peux être fièr(e) de toi

Encore un 18 ! tu es vraiment la MEILLEURE !

TES efforts ont porté leurs fruits.

Tu es un SI GENTIL garçon !

Merci de ton aide.

soutien enfants bienveillance éducative

×