Votre panier est vide  Votre compte

Amour

Les caprices existent-ils entre 1 et 5 ans ?

Img 39

D'après un sondage BVA de Février 2015, 85% des français pensent que les parents ne sont pas assez sévères avec leurs enfants. Hors de nos jours, l'enfant subit actuellement une éducation beaucoup trop violente. Il est humilié verbalement et physiquement par 90% des adultes.

D'après l'UNICEF, dans le monde entier, 4 enfants sur 5 sont soumis à la VEO et 6 enfants sur 10 subissent des châtiments corporels. Ces chiffres font froid dans le dos !!

Rappelons la définissions d'un caprices d'après le dictionnaire : c'est une détermination arbitraire, une envie subite et passagère fondée sur la fantaisie et l'humeur. C'est une exigence accompagnée de colère.

Il est primordial de comprendre que l'enfant ne fait pas de caprices pour rien.Il y a toujours, une raison, un besoin qui est caché derrière celui-ci, et c'est à l'adulte de comprendre et de trouver ce besoin pour lui répondre.

Selon le Dr GUEGUEN, pour les enfants de 1 à 5 ans certaines circonstances développent un comportement impulsif, de rage et de colère. Ce ne sont pas des caprices ! Dans cette tranche d'âge l'enfant ne peut pas contrôler ces réactions, elles sont totalement involontaires et non-intentionnelles. L'enfant n'a pas encore la capacité cérébrale de se raisonner et d'analyser la situation jusqu'à 5-6 ans.

Dans ce cas là, il est important que l'adulte APAISE affectivement l'enfant sans pour autant céder sur ce qui n'est pas justifié. Il aidera alors son cerveau à maturer. Si au contraire, il y a un besoin à combler, alors il est important d'y répondre.

Pour diminuer et prévenir le risque de "caprices", colère, appelons ça comme l'on voudra, l'adulte doit soutenir, encourager sont enfant dans le désir de vivre, d'explorer, de découvrir le monde. Il va en ressortir alors un plaisir de vivre, des émotions positive, de la confiance en soir et de la créativité.

En conclusion, les caprices n'existent pas avant l'âge de 5-6 ans tout simplement parce-que le cerveau de l'enfant n'a pas de capacité à raisonner, à analyser et qu'il agit simplement par instinct et impulsivement. Il est alors dans ces situations emplis d'un TSUNAMI EMOTIONEL très dur et très compliqué pour lui. Il a un besoin IMPERATIF de l'adulte BIENVEILLANT pour lui apprendre à gérer ses émotions. Nos enfant ont d'infinies capacités, les observer, leur donner les moyens de développer leurs compétences vont considérablement les aider dans leur confiance en eux et donc diminuer le risque de ces situations conflictuelles. Laissons nos enfants libres de leurs explorations au rythme qui leur convient à chacun. Et si, l'enfant désire absolument quelque chose et que c'est impossible pour des questions de sécurité, essayons de diriger son attention vers autre chose, en général beaucoup de parents ont pu constater que cela fonctionne très bien.

 


 

 

Les colères, morsures, tapes et autres actes agressifs de l'enfant

Img 0073

Il est important de savoir que  le petit enfant n'est pas capable de contrôler ses émotions, ses impulsions. C'est le cerveau archaïque et émotionnel qui domine chez l'enfant.

Entre 1 et 3 ans, il va le conduire à avoir des réactions instinctives d'attaques, de fuites et de sidérations. Ces comportements diminuent progressivement vers 5-6 ans.

Selon le Dr Catherine GUEGUEN, lors des conflits avec l'enfant, une découverte scientifique fondamentale a été faite : l'empathie et la bienveillance participe à la maturation du cerveau de l'enfant.

Mettre des mots sur ses émotions, se montrer bienveillant et soutenant apaise l'enfant. Bien au contraire, si l'adulte crie, menace, puni l'enfant qui mord, qui tape ou fait des colères, l'enfant utilisera ses neurones miroirs et alors imitera l'adulte.

Les neurones miroirs et leur fonctionnement expliqué en vidéos : 

Que faire devant un enfant qui a ces comportements ? 

Il est important pour l'enfant : 

  • de l'arrêter avec douceur,
  • de l'apaiser en restant présent, calme et en ayant une attitude sereine avec une voix douce. Si l'enfant est approchable avoir envers lui des gestes d'apaisement et de tendresse,
  • de le comprendre dans ses émotions, de le guider. Il est important de savoir que COMPRENDRE et APAISER ne signifie pas LAISSER FAIRE, ni APPROUVER le comportements de l'enfant. Toutes les émotions sont LEGITIMES, tous les comportements ne sont pas ACCEPTABLES.
  • de lui donner confiance, trouver les mots juste pour lui parler,
  • d'éviter d'avoir une attitude qui va renforcer son agressivité : 
    • crier,
    • menacer,
    • punir,
    • humlilier
    • frapper
  • de ne pas le dévaloriser en lui disant, "tu n'es pas gentil", "tu es méchant", cela va occasionner une perte de confiance en lui et une baisse d'estime de soi,
  • de ne pas faire de  phrases incompréhensibles. En dessous de 5 ans l'enfant n'a pas la maturité cérébrale pour analyser des actes, son comportements et prendre du recul.
  • d'essayer de trouver les causes, on y retrouvera souvent le même élément déclencheur : 
    • fatigue,
    • faim,
    • besoin d'attention, 
    • besoin de se dépenser etc....
 

Bienveillance et Empathie

Img 0032

Nous allons voir ce qu'est la bienveillance et l'empathie selon le DR Catherine GUEGUEN suite à la lecture de son dernier livre "Vivre heureux avec son enfant" aux éditions ROBERT LAFFONT.

 

Qu'est ce que la bienveillance ? 

La bienveillance est le fait de porter à autrui un regard aimant, compréhensif et sans jugement.

Il est important de savoir que des adultes bienveillants et qui sont dans l'écoute active et l'accueil des émotions et des sentiments des enfants feront d'eux des enfants adolescents et adultes sociables, créatifs, indépendant, qui auront une bonne estime de soi donc des personnes HEUREUSES.

Rappelons ce qu'est une émotion : une émotion est une réaction immédiate accompagnée souvent de signes corporels visibles suite à une situation.

Rappelons ce qu'est un sentiment : un sentiment fait souvent suite à l'émotion, il est beaucoup plus durable dans le temps.

 

Qu'est ce que l'empathie ? 

L'empathie est une capacité innée qui permet de détecter et de répondre aux signaux émotionnels d'une autre personne.

Il existe 3 style d'empathie :

  • l'empathie AFFECTIVE qui est la capacité à partager les sentiments des autres,
  • l'empathie COGNITIVE qui  est la capacité à comprendre les sentiments et pensées des autres,
  • la SOLLICITUDE EMPATHIQUE qui nous incite à prendre soin du bien-être d'autrui.

L'empathie aide à mieux se connaître soi-même, à être plus conscient de nous et de notre corps ainsi que de ce que nous ressentons, à se comprendre et à se sentir mieux et donc par conséquent à VIVRE en ACCORD avec ce que l'on souhaite et désir vraiment.

Il est important de nommer ce que nous ressentons et d'aider l'enfant à faire de même. L'empathie se transmet et pour cela il faut d'abord avoir de l'empathie pour soi-même. Nous pouvons remarquer, que de nos jours l'empathie est une chose rare, puisque beaucoup d'individus lorsqu'ils étaient jeunes ont eu l'interdiction d'exprimer des émotions jugées négatives. Un enfant qui a eu ces interdiction, sont souvent des enfants de VEO, qui ont connu l'humiliation et par protection et pour ne pas souffrir ils se déconnectent de leurs émotions.

Nous pouvons remarquer également, que dans notre société, tout cela a fait des adultes qui vivent sans se préoccuper de ce  qu'ils ressentent et que pour eux il n'est pas question d'écouter les émotions et sentiments de leurs enfants.

Que nous allions bien ou non, il reste très important d'apprendre à écouter nos émotions et sentiments et se que nous ressentons.

Le manque d'empathie est une des principales causes des difficultés relationnelles que nous rencontrons chaque jour.

En conclusion, aucune émotions et aucun sentiments n'est bon ou mauvais. Ils reflètent la vie qui est en nous. Les émotions nous renseignent sur ce que nous sommes, ce qui pourrait changer et évoluer en nous.

Prenons le temps de nous demander 2 à 3 fois par jour comment nous nous sentons et nommons ce que nous ressentons.

Pour être bienveillant et empathique avec nos enfants, il nous faut en PRIORITE être bienveillant et empathique avec nous-même.

Vivre avec un bébé aux besoins intenses

10712784 818112391543483 3582656769027860172 n

 

Voici les caractéristiques des Bébés Aux Besoin Intenses (BABI) :

  • hypersensibles, intenses, exigeants, fatiguants, épuisants,

  • toujours actif, impossible à poser

  • bébé qui n'aime pas se blottir et qui se réveil souvent.

 

Très tôt ces bébés ont une connotation négative dans notre société et il est important de savoir que lorsque les parents répondent aux besoins de ces bébés, ils commencent peut à peut à voir leur bébé sous un autre angle (bébé stimulant, brillant, intéressant).

 

Le « tempérament » du bébé est sa disposition naturelle innée, distincte, c'est à dire la façon dont son cerveau et son corps sont reliés à son comportement.

 

La mère qui développe un lien d'attachement solide avec son BABI devient plus sensible aux demandes de luici-ci. Une réponse attentive et effective aux pleurs du bébé améliore le tempérament et l'intelligence.

 

Pendant la grossesse le bébé à naîte est conscient des joies et des stress de son environnnement et ceci oendant sa vie utérine peut affecter son tempérament.

 

Il est faut savoir qu'il n'existe pas de dépendance aux bras. Au contraire les bébés portés sont des bébés qui pleurs moins, ils sont plus calmes et plus sereins.

 

Il existe différents pleurs, et ils ont chacun leur signification :

  • pleurs de douleur,

  • pleurs de faim,

  • pleurs de colère,

  • pleurs de maladie,

  • pleurs d'ennui,

  • pleurs de fatigue.

     

Les pleurs du nourrisson sont un signal destiné à susciter une réponse du parent et répondre aux pleurs de sont bébé est le meilleur moyen d'apprendre à idendifier la raison de ses pleurs, donc le besoins exprimé derrière ceux-ci.

 

Comment apaiser un bébé qui pleure ?

 

On peut calmer un bébé qui pleurs par de la musique, des vues et/ou des sons intéressants, en bougeant.

 

Le portage physiologique reste le meilleur moyens pour apaiser un bébé maussade. Le bébé bénéficie de votre présence, de votre contact et vous vous avez les mains libres et pourvez organiser vos activités comme vous l'entendez.

La clé de la réussite est d'intégrer le portage dans la routine quotidienne, les bébés maussades ont tendance à moins pleurer en portage car ils s'y sentent au calme, apaisés et en sécurité.

 

Quel est le rôle du père avec un BABI ?

 

Les papas peuvent prendre la relève quand les bras de la maman ou la maman elle-même se sent épuisée. Les pères doivent trouver leur propre façon de réconforter leur BABI.

 

Comment éviter l'épuisement ?

 

Il faut d'abord savoir identifier les signes avant-coureur :

  • avoir le sentiment de n'éprouver aucun plaisir à s'occuper de l'enfant et de ne pas être un bon parent.

 

On peut également éviter l'épuisement si l'on en réduit les risques et donc faisons de la prévention en :

  • se préparant pendant la grossesse, en s'informant, en lisant et en se rapprochant d'associations,

  • lorsque le bébé est né, en pratiquant le style parental favorisant l'attachement,

  • apprenant à connaître et reconnaître ses limites,

  • établissant ses priorités, c'est à dire prendre soin de soi. Cela reste primordial.

    On ne peut prendre soin d'un être que l'on aime dans la bienveillance et l'amour que si nous nous considérons également avec bienveillance et amour.

 

La discipline positive et les BABI ?

 

Il est important de se mettre au niveau de l'enfant pour communiquer. La discipline repose sur la relation de confiance que le parent instaure avec l'enfant. L'importance de l'accueil des ressentis et des émotions de l'enfant est ESSENTIEL.

 

Il est important de savoir également que les BABI deviennent des Enfants Aux Besoins Intenses (EABI), et que ces derniers sont particulièrements très ACTIFS.

 

 

 

En conclusion, on remarque qu'avec les BABI adopter un style parental qui convient à toute la famille est très payant.

 

Les avantages de l'art parental favotisant l'attachement sont :

  • un meilleur développement de l'enfant,

  • des enfants plus généreux,

  • des enfants et des parents bien dans leurs peaux,

  • des enfants qui ont confiance en eux, et une bonne estime de soi.

Etre parent la nuit

100 8935

 

D'après la lecture du livre du Dr William SEARS "Etre parent la nuit aussi", nous allons voir plusieurs questions que de nombreux parents peuvent se poser sur leur rôle la durant la nuit.

 

Où devrait dormir bébé ? Dans sa chambre ou en sommeil partagé ? 

En fait, l'endroit où (père-mère et enfant) dorment le mieux et où ils se sentent bien est l'arrangement idéal pour la famille.

 

Le sommeil partagé c'est lorsque le bébé dort dans le lit parental, ou dans un lit placé à côté du lit des parents.

 

Les avantages du sommeil partagé

  • le bébé dort mieux
  • la maman dort mieux
  • pour les mamans allaitantes il est plus facile d'allaiter
  • les nuits sont plus calment

 

Pourquoi les parents hésitent-ils ? :

  • l'influence de la société
  • les avis de certains professionnels de santé
  • la peur de la dépendance
  • la peur d'étouffer bébé
  • la peur du jugement de proches (famille, amis)

 

Doit-on laisser pleurer bébé ? :

Les conséquences pour la mère

  • déchirement , souffrance, culpabilité, perte de confiance en soi...
  • la mère qui va laisser pleurer son bébé va à l'encontre de ses réactions intuitives

 

Les conséquences chez le bébé

  • il va perdre confiance en ses parents et en lui
  • il va développer un sentiment d'abandon

 

Il est important de savoir que lorsque la mère dort près de son bébé, leurs cycles de sommeil sont synchronisés.

 

Le rôle du père la nuit

Le rôle du père la nuit est très important,

  • lorsque le papa s'implique tôt dans les soins apportés à son bébé, cela permet de créer un lien d'attachement plus rapidement et de meilleur qualité avec son enfant,
  • le papa appui la maman la nuit, la soutien, l'encourage, voir prends le relais si la maman en exprime le besoin,
  • le papa doit être attentif aux signes d'épuisement de la mère, à ce moment là il prend la relève et demande à la maman de s'occuper d'elle, de prendre soin d'elle.

 

 

Partagé votre lit avec bébé ce PDF est à télécharger gratuitement : Brochure UNICEF des consignes de sécurité.

 

 

 

 

 

 

Partenariat avec l'association Aline Mamancaline

Fb img 1439302567626           

Nous avons l'honneur de vous annoncer que notre association se met en partenariat avec l'association Aline Mamancaline à compter du mois de septembre 2015.

 

Voici une présentation de cette association. 

 

L'association mamancaline a pour but d'accompagner les parents à la périnatalité : la conception, la grossesse, la naissance, le portage, l'allaitement maternel et autres sujets traitant de la maternité et de l'enfance de façon à favoriser des relations parents-enfants en leur apportant aide et soutien, et permettre aux parents de sortir de l'isolement.

Pour cela, l'association utilisera tous moyens adéquats qui pourront être déterminés par le Conseil d'Administration, en particulier en créant des lieux de rencontres et d'informations pour les parents, en organisant des séances d'informations techniques et des conférences sur les thèmes ci-dessus mentionnés ainsi que des sujets similaires.

 

L'association propose des ateliers "apprendre à porter son enfant", "danse-portage", massage ayurvédique bébé Shantala, massage en famille (ou à l'école), accompagnement à la naissance par une doula, massage ayurvédique pour la femme enceinte, le soin Rebozo après l'accouchement (ou autre moment-clé de sa vie de femme), des moments rien que pour les femmes sous la Tente Rouge. A la rentrée, l'association aimerait proposer des cafés-parents.

LOCATION :

de livres sur la maternité, l'allaitement, le portage, la CNV...

de portes-bébés physiologiques (écharpes tissées, tricotées, slings, préformées, meitaïs),

de couches lavables (TE1, TE2, couche+culotte, insert).

 

Les ressources de l'association proviennent

-des cotisations annuelles des membres de l'association,

-de subventions susceptibles d'être accordées par l'Etat, la région, le département, la commune et leurs établissements publics,

-de dons sous forme pécuniaire ou matérielle,

-de recettes provenant de services ou de prestations fournies par l'association,

-de ventes de services liés à l'objet de l'association

-de toutes autres ressources autorisées par les textes législatifs et réglementaires.

LE LIEN DU SITE

http://www.mamancaline.com

LE LIEN FACEBOOK 

http://www.facebook.com/aline.mamancaline

 

Réduction de l'activité de l'association pendant quelques mois.

100 6269

Bonjour à  tous,

Je viens vous écrire un petit message, pour vous signaler que l'activité de l'association va se réduire un peu pendant quelques mois. 

En effet, nous attendons notre troisième merveille pour fin décembre et comme nous le savons tous en tant que parents pratiquant la CNV et l'éducation bienveillante, la famille est importante et la relation que l'on construit avec ce petit être en devenir l'est aussi.

Par conséquent, j'ai pris la décision de me pencher en priorité sur ma famille et mon bébé pour préparer son arrivée et également quelques mois après la naissance pour que tout le monde trouve ses repères en toute bienveillance,respect et équilibre.

C'est pour cela que les cafés-parents se stopperont jusque Mai 2016, prendre soin de ma famille, de ce bébé et de moi devient ma priorité.

Je reste disponible bien évidement sur la page de l'association, sur le groupe des adhérents, je continuerai à publier sur cette page et à tenir le site, vous pourrez également (pour les adhérents) passer à la maison pour déposer et reprendre des livres à l'emprunt dans la bibliothèque de notre association. 

Je vous demanderez juste de m'appeler ou de m'envoyer un mail à associationlinstantdouceur@gmail.com pour que l'on programme ces visites. 

Je vous remercie de votre compréhension à tous et vous remercie pour votre fidélité.

Je vous souhaite une bien belle journée.

L'Esprit de Noël

Noël, cette période magique, où l'air même est mystérieusement chargé de quelque chose d'indéfinissable, de subtil.

Plusieurs prennent le meilleur dans les habitudes existantes et voient Noël comme une fête de famille et de chaleur humaine. Mais tous voient dans cette fête, qu'elle qu'en soit la date exacte, un moment de tolérance, de paix et de fraternité.  Pourquoi ne pas faire les premiers pas afin de régler un conflit mineur avec un de vos proches? Pourquoi ne pas renouer contact avec quelqu'un que la vie a éloigné de vous? Pourquoi ne pas être plus ouvert aux différences dans votre famille, votre entourage?

Attendez-vous Noël avec impatience, peut-être même en comptant les jours? En ce cas, sachez que des millions de gens font comme vous. Mais peut-être n'allez-vous fêter Noël quà regret, voire pas du tout. Sachez alors quil y a aussi des millions de gens qui ne montrent guère d'enthousiasme pour cette fête. Comment donc allez-vous passer les fêtes?  Que pensez-vous de la tradition qui place une assiette vide à la table pour le visiteur de dernière minute.....

Est-ce l'esprit d'amitié ainsi que les sentiments généreux qui se manifestent durant cette période que l'on a coutume d'appeler l'Esprit de Noël? On pourrait voir une démonstration d'Amour et de Bienveillance dans tous les cadeaux qui sont offerts à 'lépoque de Noël. Cest vrai, à condition que les mobiles des donateurs soient bons.Le fait de préparer en famille le sac du partage, en y glissant des douceurs, n'est-ce pas la meilleure façon de manifester ces sentiments généreux. Faire prendre conscience à tous les membres de la famille que la nécessité de ce partage nourrit l'Esprit de Noël, même chez les plus petits, Ils grandiront en le portant dans leur coeur.

Bon Noël à vous tous ! 

 

Noël